Strata, mémoire d'un amoureux

Strata, mémoire d’un amoureux

Strata (mémoires d’un amoureux) propose un nouvel épisode dans l’association entre la danse et la technologie, avec un environnement sonore interactif conçu par Äke Parmerud et un environnement visuel conçu par Yves Labelle, dans lequel un quintette intergénérationnel représente le passage du temps.

Strata se veut une réflexion sur le sens de l’existence. En faisant appel à une compréhension globale des étapes d’une vie terrestre, le spectacle aborde la dynamique relationnelle et générationnelle des sociétés occidentales, en explorant incidemment le sort réservé aux personnes âgées.

Synopsis

Un homme et une femme évoluent entre eux époques de leur existence. Ils ont 70 ans, et ils ont 30 ans. Le spectateur s’infiltre dans l’intimité d’un couple d’artistes à l’heure du descrescendo de leur vie. Elle et lui se questionnent et nous interpellent sur leur présent, sur leur avenir… Voyage au coeur de leur mémoire, ils livrent des instants fugitifs surgis de leur inconscient. Des souvenirs d’enfance, des rencontres entre quotidien et vie professionnelle s’entrechoquent au hasard de leurs réflexions.
Au gré d’une mémoire effritée, le temps s’accélère et la vie s’estompe, effaçant les couleurs de l’existence elle-même.

Crédits

Chorégraphe : Pierre-Paul Savoie
Musique et arrangements sonores : Ake Parmerud
Scénographie : David Gaucher
Conception visuelle : Yves Labelle
Costumes : Mérédith Caron
Éclairages : Marc Parent
Avec : George Molnar, Elizabeth Langley, Tom Casey, Katie Ward, Mireille Leblanc

EXTRAITS / REVUE DE PRESSE

« Cet écrin chimérique suggère immédiatement que l’on se trouve dans un lieu intérieur, dans un repli de l’âme où les émotions individuelles battent au rythme de quelque chose de l’éternel humain. L’amour, son évolution à travers les âges et les espaces, dans les couloirs du temps et les strates de la mémoire. »
La Presse, Montréal

« A fascinating performance fusing deeply reflective human emotion with state of the art technology. »
¬ Dagbladet, Oslo, Norvège

DIFFUSION

  • Tournée québécoise : Théâtre de Baie-Comeau (Baie-Comeau), Salle de spectacles (Sept-Îles), Salle Octave Crémazie (Québec), Salle J. Antonio Thompson (Trois-Rivières), Salle Baie-des-chaleurs (New-Richmond), Auditorium Dufour (Chicoutimi), Salle Pierre-Mercure (Montréal)
  • Tournée européenne : Ultima Festival (Oslo, Norvège) et Festival Escena Abierta (Burgos, Espagne)

La production a remporté un prix spécial du jury au Festival Ultima d’Oslo pour la qualité de la collaboration artistique. Ce festival est le plus grand festival de musique contemporaine scandinave et, depuis 1991, un lieu-clé pour la musique contemporaine et les arts connexes dans les pays nordiques. Le Festival Ultima se déroule à Oslo chaque année en septembre.