Débranché

Photo : Rolline Laporte

En 2004, Savoie tourne son attention vers la vie en coulisse des danseurs avec la création d’une série de trois courts et dramatiques numéros de danse : Solosansfils, Extase et Louves, soit un solo, un duo et un trio, mettant en scène cinq danseurs.

Une production avec la relève alliant danse et théâtre. Un spectacle qui en appelle à l’autodérision. Débranché des apparences, des faux-semblants et des grands déploiements, mais branché au cœur de tous dans l’intégration des danseurs de la relève.

Débranché, parce qu’il n’est pas question, comme c’est habituellement le cas pour PPS Danse, d’une production multimédia. Non, c’est bien plutôt un événement empreint de sobriété, voire de dépouillement et d’intimité qu’a conçu Pierre-Paul Savoie, dans lequel il questionne l’essence de sa démarche artistique et de son langage chorégraphique et, plus largement, le medium qu’il a choisi, la danse. C’est donc le monde de la création chorégraphique, et dont seules les coulisses peuvent témoigner, qui est ici évoqué. Ainsi, qu’en est-il de la relation entre un chorégraphe et un danseur ? Entre deux artistes livrant une danse amoureuse alors qu’ils n’ont guère d’affinités en dehors de la scène ? Entre des danseurs et une régie aux exigences parfois contraignantes ? Entre la vie sur scène et celle du quotidien ? Bref, c’est l’envers du décor qui est mis en scène avec la collaboration de l’auteure de théâtre Michou Sylvain, de Marie-Josée Gauthier, conseillère au jeu et à la mise en scène, et de Jocelyn Proulx, concepteur des éclairages et du décor.

Crédits

Chorégraphie et mise en scène : Pierre-Paul Savoie
Textes : Michoue Sylvain
Conseillère au jeu et à la mise en scène : Marie-Josée Gauthier
Scénographie et éclairage : Jocelyn Proulx
Costumes : Manon Desmarais, Musky

Le spectacle met en scène Karine Cloutier, Kim Girouard, Amélie Nappert, Caroline MéthotetMathieu Campeau, tous danseurs de la relève, ainsi que Pierre-Paul Savoie et le comédien Normand Vincent, également régisseur général et régisseur du son pour ce spectacle.

La première a lieu le 28 janvier 2004 au théâtre du Gesù, à Montréal.

EXTRAITS / REVUE DE PRESSE

« On y rigole volontiers […] tout en assistant à une danse rafraîchissante et très physique, proche du cirque et habilement interprétée. »
¬ Le Devoir, Montréal, Canada

DIFFUSION

  • Tournée québécoise : Salle Albert-Dumouchel (Valleyfield), Théâtre du Bic (Bic), Le Gesù (Montréal)