Dans L’École buissonnière un quatuor de danseurs expose fous rires et joyeuses équipées ludiques, mais également marginalité enfantine et beauté de l’imaginaire.

Plus de 20 ans après sa création originelle, les co-­créateurs et interprètes Pierre­-Paul Savoie et Jeff Hall entreprennent de revisiter l’un de leurs plus grands succès, Bagne. Confinés dans une monumentale structure métallique, deux hommes s’embrasent sous les yeux captivés des spectateurs. Dans cette œuvre au croisement de la danse et du théâtre, la force brutale des interprètes vient se mêler à une tendresse universelle. Emprisonnés, les corps s’éreintent autant qu’ils s’entrelacent dans un mouvement brut et sensible, créant ainsi un hymne à la liberté et à l’amour puissant et magistral.

En faisant appel à une nouvelle génération d’interprètes masculins et en invitant les collaborateurs de la première heure à revisiter leur travail, les créateurs actualisent le propos et rendent l’œuvre intemporelle. Ancrée sur une base solide cette recréation saura assurément, grâce à son universalité, toucher à nouveau l’âme des spectateurs tout en étant découvert par un nouveau public et de nouvelles générations.

« Un must et ce, que vous aimiez la danse, le théâtre, la vie… Une œuvre universelle, qui pourrait être présentée absolument partout et toucher à peu près tout le monde.
Chapeau. » Anne-­Marie Lecomte, La Presse (1992), Montréal

 

En parallèle de son spectacle Les Chaises, PPS Danse proposait une série d’ateliers d’initiation chorégraphique basée sur l’œuvre littéraire d’Eugène Ionesco, et sur l’adaptation en pièce chorégraphique qu’en a fait la compagnie.

Les ateliers avaient pour but de sensibiliser les participants à la danse contemporaine, au jeu théâtral et au processus de création chorégraphique. Au travers de chacune des explorations proposées, les participants étaient invités à se questionner sur la création chorégraphique et le rôle de l’interprète en danse.

Différentes activités composaient l’activité, dont la lecture d’un extrait de la pièce d’Ionesco, l’exploration de la voix et de la gestuelle, ainsi que la scénarisation d’une séquence chorégraphique. Les participants devenaient parties prenantes de la création en incarnant tour à tour le rôle de l’interprète en danse et celui du chorégraphe. Assisté d’interprètes et de chorégraphes professionnels, chacun étaient amené à développer une sensibilité à la gestuelle de la danse et au jeu théâtral.

Les ateliers d’initiation chorégraphique Les Chaises ont été offerts sous la forme de rencontre ponctuelle (un atelier intensif) ou de six rencontres adaptées d’une heure, chacune réparties sur plusieurs mois.

 

Quelques photos de l’atelier « Les Chaises » pour enfants :

 

 

Quelques photos de l’atelier « Les Chaises » pour personnes âgées à Villeray :

 

Voir aussi l’atelier sur Vimeo : https://vimeo.com/74880162

En lien avec son spectacle Contes pour enfants pas sages, PPS Danse proposait une série d’ateliers d’initiation chorégraphique destinés aux élèves du primaire. Basés sur les contes de Jacques Prévert, ces ateliers d’initiation chorégraphique visaient à sensibiliser les participants à la danse contemporaine et au processus de création chorégraphique.

Présenté sous forme de jeu, l’atelier utilisait la gestuelle des animaux de l’œuvre de Prévert, Contes pour enfants pas sages,  comme matière chorégraphique. Il s’articulait autour de différentes activités dont la lecture d’un conte, l’exploration de la gestuelle, la scénarisation d’une séquence chorégraphique et se terminait par de mini-représentations.

Afin de créer des ponts entre l’artiste et le public, ils favorisaient l’accès à la danse contemporaine par le biais de la littérature, du théâtre, de la musique et du chant. Proposé en milieu scolaire ou communautaire, l’atelier était offert en formule d’une ou plusieurs rencontres par des interprètes et chorégraphes professionnels.

Quelques photos des ateliers de Contes pour enfants pas sages tenus au Mexique en 2014.

Un couple de vieillards, pour égayer l’ennui, la solitude et l’isolement, s’inventent une ribambelle d’invités invisibles qui se bousculent à leur porte. Cette adaptation originale de l’œuvre d’Eugène Ionesco intègre harmonieusement la danse, le théâtre et la musique.

Adaptation scénique des huit contes du livre de Prévert, Contes pour enfants pas sages fusionne la danse, le théâtre, la musique et le chant pour créer une œuvre inusitée où fantaisie et surprise rythment le voyage.

En vitrine ou présenté dans une salle près de chez vous, notre calendrier 2015 est déjà ponctué de plusieurs activités à ne pas manquer :

  • En janvier, l’équipe de PPS Danse sera à Philadelphie pour présenter la version anglaise du spectacle The Chairs en vitrine Spotlight, dans le cadre de l’International Performing Arts for Youth 2015 (IPAY).
  • Le spectacle Les chaises sera présenté dans le cadre de la Bourse RIDEAU 2015, le 15 février prochain. La vitrine sera suivie d’une rencontre-causerie avec le public.
  • Le spectacle Les chaises arpentera les routes du Québec en 2015. De Ste-Thérèse au Bic en passant par Québec, surveillez les dates de tournée de cette pièce étonnante ! Danse et théâtre s’y allient pour donner vie à l’imaginaire d’un couple de vieillards qui s’ennui. Ne ratez pas cette farce-tragique d’Eugène Ionesco pour tous, de 8 à 88 ans !

Visionnez dès maintenant notre nouvelle capsule Interview with Pierre-Paul Savoie and Heather Mah, réalisée par Alejandro Jiménez (en version anglaise).

2014 s’achève sur une très belle note pour la compagnie PPS Danse. Nos œuvres ont ravi les spectateurs d’ici et d’ailleurs avec 14 représentations cet automne dont, notamment, Contes pour enfants pas sages au Festival Cervantino en Mexique.

De plus, entre ses différentes missions, conférences et colloque, le directeur artistique de la compagnie, Pierre-Paul Savoie, s’est consacré à la création de deux nouvelles œuvres. Et que dire des 75 ateliers d’initiations chorégraphiques qui ont enchanté petits et grands de tous âges.

Pour un aperçu, visionnez la capsule vidéo réalisée dans le cadre d’un de nos ateliers, en partenariat avec la Salle Pauline-Julien, le CHSLD Vigi Dollard-des-Ormeaux et la Danse sur les routes du Québec.

Caption: Video d’un atelier culturelle au CHSLD Vigi à Dollars-des-Ormeaux (par xxx yyy).

 

L’équipe de PPS Danse tient à remercier tous les partenaires, artistes, techniciens et concepteurs qui collaborent aux projets artistiques de la compagnie avec talent et enthousiasme.