PPS Danse connait une saison 2017-2018 exceptionnelle! Pas moins de quatre spectacles différents seront présentés en tournée au Québec : d’abord le puissant Corps Amour Anarchie/ Léo Ferré sillonnera la province; le poétique L’École buissonnière également, en plus d’être invité à Hong Kong; le désormais classique Bagne poursuit son éblouissant parcours à Laval, tandis que l’inventif Les Chaises fait la joie des petits et grands dans l’est de Montréal. À vos agendas!

Corps Amour Anarchie / Léo Ferré

PPS Danse - Corps Amour Anarchie | Léo Ferré - Alexandre Désilets, Anne Plamondon, Jossua Collin-Dufour © Jean-François Leblanc

© Jean-François Leblanc

Créé en  2016 pour marquer le 100e anniversaire de naissance de Léo Ferré, Corps Amour Anarchie / Léo Ferré célèbre l’œuvre de cet immense artiste. Conçu et dirigé par Pierre-Paul Savoie, sous la direction musicale de Philippe B et de Philippe Brault, ce spectacle interdisciplinaire revisite l’oeuvre de Ferré dans une rencontre inédite entre la poésie, la musique et la danse contemporaine. Réunissant sur scène pas moins de quinze artistes, soit quatre chanteurs, cinq musiciens et six danseurs, l’ensemble est porté par les voix de Bia, Alexandre Désilets, Michel Faubert et Catherine Major et les chorégraphies d’Anne Plamondon, David Rancourt, Emmanuel Jouthe, Hélène Blackburn et Pierre-Paul Savoie. Les chansons de Léo Ferré résonnent plus que jamais par leur pertinence et leur magnificence.

On peut voir Corps Amour Anarchie / Léo Ferré à la Cinquième salle de la Place des arts les 8 et 9 novembre prochains dans le cadre de Coup de cœur francophone. Une vitrine pour les diffuseurs est aussi prévue le 28 novembre dans le cadre de Parcours Danse, ainsi qu’une tournée dans 14 villes du Québec en mars et avril.

Cette création a bénéficié d’une résidence à la Place des Arts.

Calendrier

L’École buissonnière à Hong Kong

PPS Danse - L'École buissonnière - Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins, Amélie Rajotte - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Pour la toute première fois, PPS Danse foule la terre chinoise ! L’occasion est belle de développer de nouveaux liens, de faire découvrir au public chinois, toujours curieux et avide de nouveautés, les œuvres du répertoire jeunesse de la compagnie. La version anglophone de la pièce, Playing Hooky, sera présentée au Arts Festival de Hong Kong les 3 et 4 mars 2018. De plus une adaptation du spectacle sera réalisée avec une trentaine de jeunes âgées de 12 à 18 ans d’un quartier défavorisé de Hong Kong. Le résultat de ce travail sera également présenté dans le cadre du festival au Hong Kong Cultural Centre le 5 mars et dans le quartier des jeunes interprètes, le 6 mars.

 

Rappelons que L’École buissonnière évoque l’univers de Jacques Prévert et se veut une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

L’École buissonnière sur les routes du Québec

PPS Danse - L'École buissonnière - Amélie Rajotte, Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Près de cinquante représentations de L’École buissonnière sont prévues partout au Québec. PPS Danse est particulièrement heureux de s’adresser spécifiquement aux familles et aux écoles puisque d’importantes séries de spectacles se tiendront pour eux à Beloeil, Saint-Jean-sur-Richelieu, Longueuil et Laval. La compagnie est impatiente de proposer la poésie de Prévert à ces spectateurs enthousiastes et exigeants. De plus, des activités de médiation se tiendront dans les écoles rattachées aux maisons de la culture grâce au programme Une école montréalaise pour tous du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Certaines activités ont reçu le soutien du Programme d’action culturelle de la Ville de Montréal.

Encore une fois, Pierre-Paul Savoie fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les chaises. Le compositeur  donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles, avec l’apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une coproduction de PPS Danse et DansEncorps de Moncton.

Calendrier

Bagne à la Maison des arts de Laval

PPS Danse - BAGNE - re-création - © 2015 Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Bagne, œuvre phare du répertoire de la compagnie créée en 1993 et reprise avec les interprètes Lael Stellick et Oliver Koomsatira, prendra l’affiche à la Maison des arts de Laval le mercredi 29 novembre 2017 dans le cadre du programme de Parcours Danse.

Plus de vingt ans après sa création, Bagne demeure d’une brûlante actualité. Dans cette œuvre au croisement de la danse et du théâtre, la force brutale des interprètes vient se mêler à une tendresse universelle. Emprisonnés, les corps s’éreintent autant qu’ils s’entrelacent dans un mouvement brut et sensible, créant ainsi un hymne à la liberté et à l’amour puissant et magistral.

Les chaises

PPS Danse - Les Chaises - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Les enfants de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles auront la chance de voir Les chaises, tragi-comédie chorégraphiée par Pierre-Paul Savoie d’après la célèbre pièce de Ionesco. Une série de 8 représentations de cette pièce seront offertes à la maison de la culture Pointe-aux-Trembles, du 9 au 12 avril 2018, avec les expérimentés interprètes Heather Mah et Sylvain Lafortune en plus de l’apport de Marie-Ève Carrière.

Un programme d’activités de médiation culturelle qui explose!

La médiation culturelle est un volet important des activités que propose la compagnie PPS Danse au jeune public. Ces rencontres artistiques enrichissent tant ceux qui donnent que ceux qui reçoivent. En multipliant les ateliers auprès des groupes, la compagnie déploie ses ressources créatives et suscite des échanges qui nourrissent ensuite la conception d‘œuvres où les disciplines artistiques se rencontrent et où la liberté d’expression est maîtresse.

Pour la saison 2017-2018, près de trois cents ateliers de médiation culturelle seront partagés avec des groupes de différentes provenances et quartiers. Ils sont élaborés principalement autour des œuvres jeune-public de la compagnie, soit Les chaisesL’École buissonnière, et d’un nouveau projet, Rupture inaugurale. Par le biais de chacune de ces rencontres, le directeur artistique, le chorégraphe, mais d’abord l’artiste Pierre-Paul Savoie souhaite contribuer à la découverte et à l’appréciation de cette forme d’art qu’est la danse, à susciter l’étonnement et le questionnement des participants.

Suivez-nous!

PPS_communique_Saison_2017_2018