Tournées et créations : une 29e saison palpitante pour PPS Danse !

Le rideau de la 29e saison de PPS Danse s’ouvre sur un moment de bonheur, soit une série de représentations du spectacle Léo Ferré / Corps Amour Anarchie dans trois villes de France. Cette série sera suivie d’une tournée de plusieurs villes du Québec à l’automne et au printemps.Parallèlement L’École buissonnière poursuit sa route pour offrir aux enfants l’univers singulier et poétique de Jacques Prévert. Prolifiques, nous mettons la main à deux créations cette année, l’une destinée au jeune public et l’autre au plus grand. Suivez nos pas !

Tournée en France et au Québec : Léo Ferré / Corps Amour Anarchie

Photo : Jean-François LeBlanc

Adapté pour une version piano et voix, Léo Ferré / Corps Amour Anarchie continue sa brillante trajectoire en convoquant poésie, musique et danse contemporaine. Si cette adaptation se veut plus intimiste, elle demeure tout aussi puissante. Ainsi, Léo Ferré /Corps Amour Anarchie  tournera avec une distribution composée d’une dizaine d’interprètes, soit cinq ou six danseurs, trois chanteurs et un pianiste.

Coproduit avec Coup de cœur francophone, le spectacle, conçu et dirigé par Pierre-Paul Savoie, sera présenté d’abord dans trois salles de France en octobre prochain, puis au Québec, porté par les voix de Bïa, de Betty Bonifassi, d’Alexandre Désilets, et par six danseurs qui donneront corps aux chorégraphies d’Hélène Blackburn, d’Alexandre Carlos, d’Emmanuel Jouthe, d’Anne Plamondon, de David Rancourt et Pierre-Paul Savoie.

 Accompagnés au piano par Alexis Dumais, les interprètes incarnent l’œuvre de Ferré avec originalité et puissance, dans un rituel où le poids des mots et des corps retentit bien au-delà de la représentation.

Danseurs : Alexandre Carlos, Jossua Collin-Dufour, Marilyne Cyr, Roxane Duchesne-Roy, Sarah Harton et David Rancourt ouFrançois Richard.

CALENDRIER

Photo : Rolline Laporte

Une 100e représentation pour L’École buissonnière

Une nouvelle tournée mènera l’équipe de L’École buissonnière de Québec à Gatineau, en passant par Saint-Hyacinthe, Valleyfield, Granby, Sainte-Thérèse, Sherbrooke et Brossard. Une vingtaine de représentations sont confirmées pour ces villes.  Nous célébrerons la 100e représentation du spectacle à Québec, au Théâtre Jeunesse Les Gros Becs, partenaire de La Rotonde.

Rappelons que L’École buissonnière évoque l’univers de Jacques Prévert et se veut une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

CALENDRIER

Deux créations en chantier

 

Répétition. Photo : Céline Lapointe

Attractions – création grand public

Pierre Labbé, de Sacré Tympan, et Pierre-Paul Savoie, de PPS Danse, sont engagés depuis plusieurs mois dans un projet de création explorant les potentialités d’une rencontre entre la danse et la musique, examinant les zones d’intersection et les forces d’attraction qui s’exercent entre les deux langages artistiques.

Coproduite par les deux compagnies, Attractions incarnera cette rencontre, en direct sur scène, entre deux danseurs et deux musiciens. Plusieurs résidences de création ont déjà eu lieu et sont à l’horaire cette saison. La création est prévue à l’automne  2019.

Illustration : Manon Gauthier

Le trésor – création jeune public

Après s’être consacré à l’adaptation d’œuvres du répertoire français pour la conception de ses dernières créations jeunesse, Pierre-Paul Savoie puise cette fois dans des œuvres québécoises pour orienter sa recherche chorégraphique. Chansons pour enfants et illustration jeunesse deviennent son terrain de jeux. Cette riche matière, assemblée avec astuce et sensibilité, produira, nous l’espérons, un florilège de petits bijoux chorégraphiques, textuels, musicaux et iconographiques.

 

Anne-Valérie Côté

Du nouveau dans l’équipe de PPS Danse

La coordination générale de la compagnie est dorénavant confiée à Anne-Valérie Côté, qui a joint les rangs de PPS danse au courant de l’été en remplacement d’Anne Massacré, que nous remercions chaleureusement. Nul doute que la connaissance et l’expérience du milieu de la scène d’Anne-Valérie seront des atouts précieux pour nous.

 

 

Soutenez nos activités !

Nous vous invitons à soutenir nos activités, tout comme notre engagement artistique,
en faisant un don à la compagnie PPS Danse.
Un nouvel onglet de notre site web permet de le faire en toute facilité.

N’hésitez pas, nous vous en serons éternellement reconnaissants !

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUÉ / Saison 2018_2019

 

Suivez-nous!

 

 

Saison 2017-2018 / PPS Danse sillonne le Québec : une saison nomade!

PPS Danse connait une saison 2017-2018 exceptionnelle! Pas moins de quatre spectacles différents seront présentés en tournée au Québec : d’abord le puissant Corps Amour Anarchie/ Léo Ferré sillonnera la province; le poétique L’École buissonnière également, en plus d’être invité à Hong Kong; le désormais classique Bagne poursuit son éblouissant parcours à Laval, tandis que l’inventif Les Chaises fait la joie des petits et grands dans l’est de Montréal. À vos agendas!

Corps Amour Anarchie / Léo Ferré

PPS Danse - Corps Amour Anarchie | Léo Ferré - Alexandre Désilets, Anne Plamondon, Jossua Collin-Dufour © Jean-François Leblanc

© Jean-François Leblanc

Créé en  2016 pour marquer le 100e anniversaire de naissance de Léo Ferré, Corps Amour Anarchie / Léo Ferré célèbre l’œuvre de cet immense artiste. Conçu et dirigé par Pierre-Paul Savoie, sous la direction musicale de Philippe B et de Philippe Brault, ce spectacle interdisciplinaire revisite l’oeuvre de Ferré dans une rencontre inédite entre la poésie, la musique et la danse contemporaine. Réunissant sur scène pas moins de quinze artistes, soit quatre chanteurs, cinq musiciens et six danseurs, l’ensemble est porté par les voix de Bia, Alexandre Désilets, Michel Faubert et Catherine Major et les chorégraphies d’Anne Plamondon, David Rancourt, Emmanuel Jouthe, Hélène Blackburn et Pierre-Paul Savoie. Les chansons de Léo Ferré résonnent plus que jamais par leur pertinence et leur magnificence.

On peut voir Corps Amour Anarchie / Léo Ferré à la Cinquième salle de la Place des arts les 8 et 9 novembre prochains dans le cadre de Coup de cœur francophone. Une vitrine pour les diffuseurs est aussi prévue le 28 novembre dans le cadre de Parcours Danse, ainsi qu’une tournée dans 14 villes du Québec en mars et avril.

Cette création a bénéficié d’une résidence à la Place des Arts.

Calendrier

L’École buissonnière à Hong Kong

PPS Danse - L'École buissonnière - Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins, Amélie Rajotte - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Pour la toute première fois, PPS Danse foule la terre chinoise ! L’occasion est belle de développer de nouveaux liens, de faire découvrir au public chinois, toujours curieux et avide de nouveautés, les œuvres du répertoire jeunesse de la compagnie. La version anglophone de la pièce, Playing Hooky, sera présentée au Arts Festival de Hong Kong les 3 et 4 mars 2018. De plus une adaptation du spectacle sera réalisée avec une trentaine de jeunes âgées de 12 à 18 ans d’un quartier défavorisé de Hong Kong. Le résultat de ce travail sera également présenté dans le cadre du festival au Hong Kong Cultural Centre le 5 mars et dans le quartier des jeunes interprètes, le 6 mars.

 

Rappelons que L’École buissonnière évoque l’univers de Jacques Prévert et se veut une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

L’École buissonnière sur les routes du Québec

PPS Danse - L'École buissonnière - Amélie Rajotte, Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Près de cinquante représentations de L’École buissonnière sont prévues partout au Québec. PPS Danse est particulièrement heureux de s’adresser spécifiquement aux familles et aux écoles puisque d’importantes séries de spectacles se tiendront pour eux à Beloeil, Saint-Jean-sur-Richelieu, Longueuil et Laval. La compagnie est impatiente de proposer la poésie de Prévert à ces spectateurs enthousiastes et exigeants. De plus, des activités de médiation se tiendront dans les écoles rattachées aux maisons de la culture grâce au programme Une école montréalaise pour tous du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Certaines activités ont reçu le soutien du Programme d’action culturelle de la Ville de Montréal.

Encore une fois, Pierre-Paul Savoie fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les chaises. Le compositeur  donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles, avec l’apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une coproduction de PPS Danse et DansEncorps de Moncton.

Calendrier

Bagne à la Maison des arts de Laval

PPS Danse - BAGNE - re-création - © 2015 Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Bagne, œuvre phare du répertoire de la compagnie créée en 1993 et reprise avec les interprètes Lael Stellick et Oliver Koomsatira, prendra l’affiche à la Maison des arts de Laval le mercredi 29 novembre 2017 dans le cadre du programme de Parcours Danse.

Plus de vingt ans après sa création, Bagne demeure d’une brûlante actualité. Dans cette œuvre au croisement de la danse et du théâtre, la force brutale des interprètes vient se mêler à une tendresse universelle. Emprisonnés, les corps s’éreintent autant qu’ils s’entrelacent dans un mouvement brut et sensible, créant ainsi un hymne à la liberté et à l’amour puissant et magistral.

Les chaises

PPS Danse - Les Chaises - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Les enfants de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles auront la chance de voir Les chaises, tragi-comédie chorégraphiée par Pierre-Paul Savoie d’après la célèbre pièce de Ionesco. Une série de 8 représentations de cette pièce seront offertes à la maison de la culture Pointe-aux-Trembles, du 9 au 12 avril 2018, avec les expérimentés interprètes Heather Mah et Sylvain Lafortune en plus de l’apport de Marie-Ève Carrière.

Un programme d’activités de médiation culturelle qui explose!

La médiation culturelle est un volet important des activités que propose la compagnie PPS Danse au jeune public. Ces rencontres artistiques enrichissent tant ceux qui donnent que ceux qui reçoivent. En multipliant les ateliers auprès des groupes, la compagnie déploie ses ressources créatives et suscite des échanges qui nourrissent ensuite la conception d‘œuvres où les disciplines artistiques se rencontrent et où la liberté d’expression est maîtresse.

Pour la saison 2017-2018, près de trois cents ateliers de médiation culturelle seront partagés avec des groupes de différentes provenances et quartiers. Ils sont élaborés principalement autour des œuvres jeune-public de la compagnie, soit Les chaisesL’École buissonnière, et d’un nouveau projet, Rupture inaugurale. Par le biais de chacune de ces rencontres, le directeur artistique, le chorégraphe, mais d’abord l’artiste Pierre-Paul Savoie souhaite contribuer à la découverte et à l’appréciation de cette forme d’art qu’est la danse, à susciter l’étonnement et le questionnement des participants.

Suivez-nous!

PPS_communique_Saison_2017_2018

 

L’École buissonnière en première mondiale à la Tohu le 30 octobre

Le chorégraphe Pierre-Paul Savoie renoue avec les enfants de 4 à 10 ans ainsi qu’avec le grand poète Jacques Prévert, dont les textes émaillent ce spectacle interdisplinaire et ludique. C’est le début d’un long voyage pour l’équipe, qui poursuivra sa route après les fêtes avec un premier arrêt à Rimouski, Baie-Comeau et Sept-Îles.

Après Contes pour enfants pas sages, Pierre-Paul Savoie retrouve l’univers insolite et envoûtant de l’auteur français Jacques Prévert avec L’École buissonnière. Au programme, un quatuor de danseurs expose fous rires et joyeuses équipées ludiques, mais également marginalité enfantine et beauté de l’imaginaire. La cour d’école devient le lieu des inventions les plus fertiles, des émotions les plus débridées. Les chorégraphies, inspirées autant des jeux de cordes et de ballons que de l’apprentissage scolaire et de la vie, composent une trame sensible et dynamique, dans laquelle brillent les textes de l’auteur des immortels recueils Paroles et Histoires. Chantés ou scandés, ces contes et comptines exaltent avec éloquence la fantaisie débridée des enfants.

Encore une fois, Pierre-Paul Savoie fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les Chaises. Le compositeur donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles et leur injecte une bonne dose de modernisme et d’originalité avec l’apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

L’École buissonnière, un collage chorégraphié et mis en scène par Pierre-Paul Savoie à partir des textes de Jacques Prévert, interprété par Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins et Amélie Rajotte. Les musiques originales sont signées par le compositeur Benoît Côté, chantées par Alexandre Désilets et Amylie. Lise Vaillancourt a accompagné le projet en tant que dramaturge, Annie Gagnon et Ève Lalonde ont agi en tant que répétitrices. L’équipe de conception est également composée de Linda Brunelle aux costumes, de Jocelyn Proulx et Valérie Bourque aux éclairages.

Pierre-Paul Savoie – PPS Danse

Chorégraphe et metteur en scène, Pierre-Paul Savoie est fondateur de la compagnie PPS Danse, qui œuvre depuis plus de 25 ans à faire connaître la danse contemporaine au plus grand nombre. Il se consacre principalement à la création et à la production d’œuvres chorégraphiques s’inscrivant dans le champ de la danse-théâtre. Présent à la scène, au cinéma et à la télévision, il collabore avec de grandes institutions théâtrales, musicales et circassiennes. Parmi ses récents succès mentionnons: Danse Lhasa Danse ( hommage à Lhasa de Sela ), Les Chaises d’après les textes d’Eugène Ionesco et Contes pour enfants pas sages d’après les textes de Jacques Prévert. Il est lauréat de nombreux prix, notamment le prix Jacqueline-Lemieux du Conseil des arts du Canada (1996), le Prix hommage RIDEAU (2008), le Prix RIDEAU tournée (2014) et le Prix de l’action culturelle de la ville de Montréal (2015).

Saison 2016-2017 : La poésie dans tous ses états de corps

Trois fois plutôt qu’une, le chorégraphe et metteur en scène Pierre-Paul Savoie donne un souffle poétique à la saison prochaine par le biais de chansons, de musiques et de danses et il s’adresse aux petits et grands afin d’émouvoir, de faire rêver et réfléchir. En plus de proposer L’École buissonnière aux enfants de 5 à 10 ans, il s’immisce dans l’univers d’un géant de la chanson avec Corps Amour Anarchie / Léo Ferré, puis reprend les routes du Québec avec son oeuvre la plus marquante, BAGNE.

L’École buissonnière

PPS Danse - L'École buissonnière - Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins, Amélie Rajotte - © Rolline LaporteAprès Contes pour enfants pas sages, Pierre-Paul Savoie retrouve l’univers insolite et envoûtant du poète Jacques Prévert avec L’École buissonnière. Danses, musiques, chansons et comptines du poète célèbrent la fantaisie des enfants à travers leurs jeux et leurs apprentissages. Au programme, un quatuor de danseurs expose fous rires et joyeuses équipées ludiques, mais également marginalité enfantine et beauté de l’imaginaire. La salle de classe et la cour d’école deviennent les lieux des inventions les plus fertiles, des émotions les plus débridées.

Encore une fois, Pierre-Paul Savoie fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les chaises. Le compositeur donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles, leur injecte une bonne dose de modernisme et d’originalité, avec l’apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une célébration en danses, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

Corps Amour Anarchie

PPS Danse - Léo Ferré © 1986 Pierre RousselTrois mots qui conviennent parfaitement à Léo Ferré, l’auteur des immortelles Avec le temps, La mémoire et la mer ou C’est extra, dont on fête le centième anniversaire de naissance cette année. Afin de rendre hommage à l’un des poètes les plus importants du vingtième siècle, Pierre-Paul Savoie, a conçu un spectacle interdisciplinaire, où la danse contemporaine et la chanson s’accompagnent, s’amalgament, s’embrasent.

Philippe B et Philippe Brault réenchantent les musiques, s’accompagnent des interprètes Alexandre Désilets, Bia, Michel Faubert et Philippe B
afin de donner un souffle nouveau aux chansons du grand Léo. En plus de Pierre-Paul Savoie, les chorégraphes Anne Plamondon, David Rancourt, Emmanuel Jouthe et Hélène Blackburn feront danser les chants du poète.

Une parole saisissante, lumineuse, criante d’actualité, portée par une bande d’artistes aux corps déliés, aux musiques flamboyantes, aux voix vibrantes. Place à la poésie.

Bagne en tournée

PPS Danse - BAGNE - © 2014 Rolline Laporte

Dès septembre, le grand succès de PPS Danse reprend la route au Québec. Oeuvre phare du répertoire de la compagnie, Bagne, créée en 1993 par Pierre-Paul Savoie et Jeff Hall, dépeint à la fois de manière vigoureuse et onirique l’univers singulier de deux hommes confinés qui s’évadent en gestes puissants, en tendresses fulgurantes. Plus de 23 ans et une centaine de représentations après sa création, la pièce revisitée, actualisée, est présentée à un nouveau public qui découvre ainsi un duo poignant ayant traversé les années sans prendre une ride. Un hymne à la liberté et à l’amour

BAGNE Recréation – Première à Montréal le 21 Octobre

Présentée en coproduction avec Danse Danse, et en collaboration avec la Place des Arts, PPS Danse est heureux d’annoncer la première internationale du spectacle BAGNE Recréation le 21 octobre 2015, à la Cinquième Salle de la Place des Arts.

[vimeo id= »120692372″ align= »center » mode= »normal » autoplay= »no » aspect_ratio= »4:3″]

Plus de 20 ans après sa création originelle, les cocréateurs Pierre-Paul Savoie et Jeff Hall entreprennent de revisiter l’un de leurs plus grands succès, Bagne. Confinés dans une monumentale structure métallique, deux hommes s’embrasent sous les yeux captivés des spectateurs. Dans cette œuvre au croisement de la danse et du théâtre, la force brutale des interprètes vient se mêler à une tendresse universelle. Emprisonnés, les corps s’éreintent autant qu’ils s’entrelacent dans un mouvement brut et sensible, créant ainsi un hymne à la liberté et à l’amour puissant et magistral.

En faisant appel à une nouvelle génération d’interprètes masculins, Milan Panet-Gigon et Lael Stellick, et en invitant les collaborateurs de la première heure à revisiter leur travail, les créateurs actualisent le propos et rendent l’œuvre intemporelle. Ancrée sur une base solide cette recréation saura assurément, grâce à son universalité, toucher à nouveau l’âme des spectateurs tout en étant découvert par un nouveau public et de nouvelles générations.

Du 21 octobre au 31 octobre 2015, à  20 H. 
Cinquième Salle, Place des Arts
Montréal
Pour plus d’informations ou vous procurer des billets : cliquez ici.

PPS Danse lauréat du Prix de l’Action culturelle de Montréal 2015

C’est avec grand plaisir que Pierre-Paul Savoie et l’équipe de PPS Danse se sont vus décerner le Prix de l’Action culturelle 2015, pour le projet « Les chaises, de l’idée à la création »  réalisé en partenariat avec la TOHU, remis par madame Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, en présence d’une centaine de représentants du milieu culturel.

Ce prix souligne l’engagement des artistes et organismes culturels auprès des populations montréalaises plus éloignées de l’offre culturelle. Avec ce projet, PPS Danse et la TOHU ont impliqué aînés et élèves du primaire du quartier St-Michel dans le processus de création du spectacle Les chaises, inspiré de l’œuvre d’Eugène Ionesco. « Cette année, j’ai le plaisir de remettre le Prix de l’Action culturelle à un artiste et chorégraphe dont le talent et l’engagement ont marqué de façon exceptionnelle la vie culturelle montréalaise depuis 25 ans : Pierre-Paul Savoie. Pour le projet exemplaire qu’il a mené auprès des jeunes et des aînés, et pour l’ensemble de son œuvre », a affirmé Mme Manon Gauthier.

PPS Danse célèbre ses 25 ans

Pour célébrer son 25ième anniversaire de fondation, PPS Danse vous a concocté un programme exceptionnel d’activités qui mettra en lumière son répertoire, son histoire et les multiples facettes du talent remarquable de son fondateur et directeur artistique, Pierre-Paul Savoie.

Dans cette perspective, démontrant la vitalité artistique de la compagnie et son plaisir à continuer de s’inscrire dans la fresque de la danse contemporaine québécoise, l’équipe de PPS Danse est à préparer deux évènements majeurs:

Bagne Recréation

PPS Danse - BAGNE - © 2014 Rolline Laporte

La re-création de Bagne, une de ses œuvres phares, qui sera présentée par Danse Danse en co-diffusion avec la Place des Arts, du 21 au 31 octobre 2015, à la Cinquième Salle de la Place des Arts.

En choisissant de re-créer et de transmettre la partition chorégraphique à une nouvelle génération d’interprètes, Pierre-Paul Savoie et son complice Jeff Hall promettent une œuvre saisissante et puissante, à la hauteur de l’être humain, et portée par une thématique intemporelle où force, fougue et sensualité donnent vie aux mouvements.

PPS Danse – Exposition

Une exposition rétrospective et thématique à l’Espace George-Emile-Lapalme de la Place des Arts, de début septembre à la mi-octobre 2015. Cet évènement spécial a pour objectif de valoriser notre patrimoine artistique et de rendre hommage aux précieux collaborateurs de la compagnie.

Mot du fondateur

25 ans, c’est avant tout regarder derrière pour illuminer la route devant soi.

C’est se retourner  pour mieux saisir l’ampleur du chemin parcouru à travers d’innombrables rencontres inspirantes. Je pense ici aux gestionnaires, aux collaborateurs, aux interprètes, à chacune des œuvres et à tous les êtres qui m’ont accompagné sur cette longue route.

25 ans, c’est l’occasion de se remémorer les bons coups comme les moins bons, ceux qui nous auront permis d’avancer, de peaufiner l’outil, la méthode de travail, et le langage artistique. Durant toutes ces années, j’ai cherché à ausculter la pulsation de la vie et à exprimer ce qu’elle évoque en moi, et en chacun de vous. Grâce aux œuvres de mon parcours artistique, j’ai pu sonder l’humanité et rencontrer l’espoir dans les yeux avides des enfants. Et c’est émerveillé que j’ai posé mon regard sur le monde et que je vous ai offert mon âme dénudée.

En rétrospective, ces vingt-cinq années ont été un voyage incroyable, qui en valait la chandelle et qui me propulsent, confiant, vers l’avenir.

En terminant, j’allume 25 bougies pour souligner autant de rencontres mémorables avec des êtres, des artistes et des œuvres exceptionnels. J’en dédie une à chacun des êtres suivants :

Jeff Hall, Francine Arseneault,  Bernard Lagacé, Claude Poissant, Michel Lemieux et Victor Pilon, André Montmorency, Jasmine Dubé, Jacques Prévert, Eugène Ionesco, Lhasa de Sela, Dario Fo, Molière, Berthold Brecht, Lise Vaillancourt, Jocelyn Proulx, André Gingras, Luc Dunberry, Alain Chartrand, Marie-Josée Chartier, Benoit Côté, Ginette Bertrand, Richard Morin,  Arnold Brookhuis et Christine Cyr.

Je vous souhaite une belle navigation au fil des pages de ce site web, et vous donne rendez-vous au détour d’une création ou d’un atelier.

Les Chaises à Philadelphie et en tournée au Québec

En vitrine ou présenté dans une salle près de chez vous, notre calendrier 2015 est déjà ponctué de plusieurs activités à ne pas manquer :

  • En janvier, l’équipe de PPS Danse sera à Philadelphie pour présenter la version anglaise du spectacle The Chairs en vitrine Spotlight, dans le cadre de l’International Performing Arts for Youth 2015 (IPAY).
  • Le spectacle Les chaises sera présenté dans le cadre de la Bourse RIDEAU 2015, le 15 février prochain. La vitrine sera suivie d’une rencontre-causerie avec le public.
  • Le spectacle Les chaises arpentera les routes du Québec en 2015. De Ste-Thérèse au Bic en passant par Québec, surveillez les dates de tournée de cette pièce étonnante ! Danse et théâtre s’y allient pour donner vie à l’imaginaire d’un couple de vieillards qui s’ennui. Ne ratez pas cette farce-tragique d’Eugène Ionesco pour tous, de 8 à 88 ans !

Visionnez dès maintenant notre nouvelle capsule Interview with Pierre-Paul Savoie and Heather Mah, réalisée par Alejandro Jiménez (en version anglaise).

2014 en rétrospective : festival, colloque, tournées et ateliers…

2014 s’achève sur une très belle note pour la compagnie PPS Danse. Nos œuvres ont ravi les spectateurs d’ici et d’ailleurs avec 14 représentations cet automne dont, notamment, Contes pour enfants pas sages au Festival Cervantino en Mexique.

De plus, entre ses différentes missions, conférences et colloque, le directeur artistique de la compagnie, Pierre-Paul Savoie, s’est consacré à la création de deux nouvelles œuvres. Et que dire des 75 ateliers d’initiations chorégraphiques qui ont enchanté petits et grands de tous âges.

Pour un aperçu, visionnez la capsule vidéo réalisée dans le cadre d’un de nos ateliers, en partenariat avec la Salle Pauline-Julien, le CHSLD Vigi Dollard-des-Ormeaux et la Danse sur les routes du Québec.


Caption: Video d’un atelier culturelle au CHSLD Vigi à Dollars-des-Ormeaux (par xxx yyy).

 

L’équipe de PPS Danse tient à remercier tous les partenaires, artistes, techniciens et concepteurs qui collaborent aux projets artistiques de la compagnie avec talent et enthousiasme.