Deux rendez-vous marquants pour les 30 ans de PPS Danse

PPS Danse entame la seconde partie de la saison marquant son 30e anniversaire avec deux rendez-vous incontournables : le spectacle Danse Lhasa Danse d’abord, en tournée du 17 janvier au 27 février ; puis Le Trésor, nouvelle production jeune public de la compagnie présentée du 4 au 7 mars à la Place des Arts.

DANSE LHASA DANSE. Une ode à la vie.
En tournée du 17 janvier au 27 février, et à la Place des Arts le 6 février 2020

Danse Lhasa Danse

Danse Lhasa Danse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus du 30e anniversaire de PPS Danse, 2020 marque le 10e anniversaire du décès de Lhasa de Sela, immense interprète à la voix chaude et inoubliable. Partie trop tôt à l’âge de 37 ans, Lhasa a laissé une oeuvre inclassable, riche de toutes ses influences, remplie d’humanité, qui nous invite à célébrer la vie en toute sérénité.

C’est dans cet esprit que Pierre-Paul Savoie a imaginé Danse Lhasa Danse, hommage musical et chorégraphique chaudement salué depuis sa création en 2011, en coproduction avec Coup de cœur francophone. Le spectacle reprend la route du 17 janvier au 27 février, offrant la chance de découvrir la diversité et la richesse du répertoire de Lhasa dans un programme revisité par 16 interprètes. Laissant toute la place à la chanson et à la danse qui s’entrelacent au fil d’une soirée intimiste, Danse Lhasa Danse réunit sur scène de magnifiques complices de la première heure : Bïa, Alexandre Désilets, Geneviève Toupin et Karen Young, accompagnés par cinq instrumentistes sous la direction musicale de Frédéric Darveau.

Rarement nous aura-t-on donné à voir un métissage aussi évocateur entre chansons et danses sur des chorégraphies signées par Myriam Allard, Hélène Blackburn, Sébastien Cossette-Masse, Roxane Duchesne-Roy, Pierre Lecours, David Rancourt, Pierre-Paul Savoie, Roger Sinha et Edgar Zendejas. Insufflé par la magie de ce double langage, Danse Lhasa Danse, invite à des retrouvailles heureuses et émouvantes, à la croisée des genres, du présent et du passé.

Danse Lhasa Danse investira pour la première fois la scène du Théâtre Maisonneuve de la Place des arts le 6 février pour célébrer les trente ans de la compagnie. La chanteuse Betty Bonifassi se joindra au spectacle comme artiste invitée.

« Quand les gens ne sont plus là, on réalise souvent leur grandeur. Lhasa avait une aura particulière. J’ai voulu transposer son univers unique dans un spectacle qui marie différentes formes d’art que sont la musique, les mots et la danse. C’est un privilège de porter la grâce, les mots, la charge et l’empreinte d’un être d’exception. » – Pierre-Paul Savoie

VOIR LE CALENDRIER DES REPRÉSENTATIONS

_ _

LE TRÉSOR

Le trésor

Le trésor. Illustration Manon Gauthier

Nouvelle production jeune public de PPS Danse, Le Trésor sera présenté en grande première à la Cinquième Salle de la Place des Arts du 4 au 7 mars 2020.

Inspiré d’un profond attachement pour la chanson québécoise, Pierre-Paul Savoie a puisé dans ce répertoire pour créer Le Trésor, création interdisciplinaire. Les chansons de Vigneault, Léveillée, Leclerc et La Bolduc s’arriment à celles composées par Alexandre Désilets, Alexis Dumais et Lise Vaillancourt (paroles) pour fixer le canevas d’une chorégraphie qui oscille entre fougue et poésie, entre douceur et tonicité. L’espace scénique créé par Richard Morin s’anime et se transforme dans un mouvement enchanteur. Le Trésor jette un regard lumineux sur l’enfance, sur la joie, la liberté et la spontanéité du jeu, un coup d’œil sur la complicité partagée avec les animaux de compagnie, un chat ici, ces gardiens de nos secrets les plus intimes. Ancré dans des valeurs d’humanité, de fraternité et de partage Le Trésor révèle la grandeur des petits.

La création du spectacle a été rendu possible grâce à la Place des Arts de Montréal et de sa fondation.

_ _

PROGRAMME DE MÉDIATION CULTURELLE

Un important programme d’action culturelle accompagne la série de représentations du Trésor pendant la semaine de relâche scolaire. Divisé en quatre groupes, les enfants pourront participer aux ateliers de danse, de théâtre d’ombre, d’association d’images et de langage. Différentes zones de la Place des Arts seront assignées aux activités à travers un parcours inusité que vous ne voudrez pas manquer pendant la première semaine de mars !

_ _

EXPOSITION EN DEUX VOLETS

 

Par ailleurs, l’exposition itinérante qui retrace les 30 ans de la compagnie se poursuit dans les lieux qui diffusent nos productions cette année. Le volet jeune public de l’exposition sera dévoilé en mars à la Place des Arts et devrait ravir par sa dimension participative et ludique.

Photo : Benjamin Perreault

_ _

 

 

 

 

 

Corps Amour Anarchie / Léo Ferré présenté en Europe pour une deuxième année consécutive

Alors que s’achève la série de représentations réalisée dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée (ne manquez pas les deux dernières les 21 et 22 novembre prochains), PPS Danse est heureux d’élargir son réseau de diffusion international en entamant pour une deuxième année consécutive le voyage vers l’Europe avec son spectacle Corps Amour Anarchie / Léo Ferré. Conçu et mis en scène en 2016 par Pierre-Paul Savoie pour souligner le 100e anniversaire du grand poète, le spectacle coproduit avec Coup de cœur francophone remporte depuis sa création un franc succès et continue d’éblouir par la singularité de sa proposition.

Le spectacle est présenté à la Maison de la culture d’Arlon, en Belgique, le 12 novembre, et à La Bouche d’Air de Nantes (France), le 14 novembre.

Dix interprètes portent et incarnent les mots de Ferré sur scène avec originalité, force et complicité. Nous sommes impatients de rencontrer à nouveau le public européen.

– Avec Bïa, Alexandre Désilets, Betty Bonifassi (chanteurs) ; Alexis Dumais (pianiste) ; Sébastien Cossette-Masse, Marilyne Cyr, Sara Harton, David Rancourt et Lila-Mae Talbot (danseurs), sur des chorégraphies de Hélène Blackburn, Alexandre Carlos, Emmanuel Jouthe, Anne Plamondon, David Rancourt et Pierre-Paul Savoie.

 

Ce qu’on en a dit :

« […] Ici, la chorégraphie s’impose, se mêle à la chanson, sans que l’une l’emporte sur l’autre, Bïa, Betty et Alexandre, toujours au plus près de la chorégraphie, y participant, tableau indissociable. Pierre-Paul Savoie, ses amis chorégraphes, se jouent des conventions, explorent toute la danse, la non-danse même, dans une diversité qui colle à la diversité Ferré. » – François André, Les Copains d’la neuille

Corps Amour Anarchie / Léo Ferré

Photo Martin Morissette

Première d’ATTRACTIONS

Attractions

Photo : Rolline Laporte

PPS Danse et Sacré Tympan sont heureux d’annoncer la première représentation d’ATTRACTIONS, leur nouvelle création. La première aura lieu à la Maison de la culture Claude-Léveillée le 24 octobre 2019, à 20 h.

Hybridation entre la danse et la musique, chimie relevant d’une captivante collaboration, Attractions est porté par deux danseurs et deux musiciens qui investissent et intervertissent leurs rôles habituels.

Opposés et complémentaires, les interprètes explorent les zones et les forces interactives de leur langage respectif en multipliant les chassés-croisés, ouvrant de nouvelles perspectives scéniques. Comment se partagent l’espace et le temps ? Comment s’exprime la musicalité des danseurs au contact d’un instrument et, inversement, celle des musiciens en relation avec la danse ? Comment les uns et les autres interprètent les notions de fluidité, de rythme, de tempo, de silence, d’exécution ? Ici les voix, les lignes mélodiques, les tracés chorégraphiques composent les fragments d’une rencontre magnétique entre la danse et la musique.

CRÉDITS

CONCEPTION Pierre Labbé et Pierre-Paul Savoie
MISE EN SCÈNE Pierre-Paul Savoie
CONCEPTION MUSICALE Pierre Labbé
CHORÉGRAPHIE Pierre-Paul Savoie, en collaboration avec les danseurs
DANSEURS Nicolas Boivin, Roxane Duchesne-Roy
MUSICIENS Élisabeth Giroux, Pierre Labbé
COSTUMES Leïlah Forget Dufour
ÉCLAIRAGE André Rioux
TAPIS SCÉNIQUE Jocelyn Proulx
PEINTURE SCÉNIQUE, RÉFECTION Marie-Claude Pilon
SONORISATEUR Hugo Trépanier
RÉGIE D’ÉCLAIRAGE Benjamin Perreault
DIRECTION DE PRODUCTION Benjamin Perreault
Ont également contribué à la recherche Alexandre Carlos et Émilie Girard-Charest

 

Une coproduction de PPS Danse et de Sacré Tympan

 

PPS Danse et Sacré Tympan tiennent à remercier les partenaires suivants : Le Carré 150 (Victoriaville),
les maisons de la culture Mercier, Claude-Léveillée, Notre-Dame-de-Grâce, Janine-Sutto,
Rosemont–La Petite-Patrie, ainsi que Louise Lapierre Danse.

 

Lire le communiqué

 

PPS / 30, une exposition rétrospective

L’inauguration de l’exposition retraçant l’évolution de PPS Danse avait lieu le 8 octobre dernier à la Salle Desjardins de Ville LaSalle où était présenté Corps Amour Anarchie / Léo Ferré dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée. L’exposition itinérante accompagnera les spectacles de la compagnie tout au long de l’année de son 30e anniversaire, donnant la chance aux spectateurs de mieux connaître le travail de PPS Danse à travers cette synthèse.

L’exposition PPS / 30 est composée d’un ensemble de cimaises regroupant textes descriptifs et photos d’oeuvres emblématiques ou marquantes, organisé selon les thèmes suivants :

• Une vision de l’humanité (1987-1992)
• Un duo inclassable : PPS et Jeff Hall (1987-1998)
• Les années d’exploration (2001-2007)
• L’art de rassembler (2008-2019)
• Rencontrer l’enfance (2006-2019)
• Partager la passion (l’action culturelle)

L’exposition présente aussi une projection vidéo retraçant les 30 ans de création de PPS Danse. Sur une musique de Ake Parmerud, le montage réalisé par Alejandro Jiménez permet d’embrasser dans un formidable élan des extraits choisis de chorégraphies portant la signature PPS Danse.

CRÉDITS
Une production PPS Danse
Recherche et conception : Céline Lapointe
Design graphique : Émilie Coquil
Conception et montage vidéo : Alejandro Jiménez
Assistant à la production : Benjamin Perreault

Nos remerciements à Bernard Lagacé, Raymonde April et Anne Viau pour les contenus élaborés à l’occasion
du 25e anniversaire de la compagnie. Merci à Pierre-Paul Savoie, à Anne-Valérie Côté et à Guy Croteau pour leur précieuse collaboration.

PPS Danse remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal pour leur appui.

Lire le communiqué

Consulter les contenus de l’exposition

Une saison incontournable pour les 30 ans de PPS Danse !

Pour souligner son 30e anniversaire, PPS Danse a concocté un programme exceptionnel qui met en lumière sa vitalité, son répertoire et les multiples facettes du talent remarquable de son fondateur et directeur artistique, Pierre-Paul Savoie.

Pour inscrire cette saison dans l’histoire et les mémoires, une reprise très attendue du spectacle Danse Lhasa Danse apparaît comme le point culminant d’une année productive et intense. En effet, deux nouvelles créations sont en chantier et seront dévoilées en cours d’année (Attractions et Le Trésor) alors qu’une tournée montréalaise et européenne est prévue pour Corps Amour Anarchie / Léo Ferré, spectacle consacré au répertoire du grand poète. La programmation de ce 30e anniversaire s’annonce tonique et diversifiée, à l’intention de différents publics. Elle est orchestrée autour de projets inspirants qui portent immanquablement le sceau de PPS Danse.

GRAND PUBLIC

Danse Lhasa Danse

Danse Lhasa Danse © Tshi

Danse Lhasa Danse, œuvre créée en 2011, est une ode à la vie soulignant autant l’œuvre de Lhasa de Sela, disparue il y a dix ans, que les bougies du trentenaire de la compagnie. Œuvre chorale réunissant sur scène une quinzaine d’interprètes, le vibrant spectacle, chaudement salué au moment de sa création, fait écho au répertoire inclassable de celle qui nous incite à célébrer la vie en toute sérénité. Le spectacle mis en scène par Pierre-Paul Savoie sera présenté dans plusieurs villes du Québec et fera les honneurs d’une soirée au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts le 6 février 2020. À ne pas manquer !

– Avec Bïa, Alexandre Désilets et Karen Young (chanteurs), Myriam Allard, Tom Casey, Sébastien Cossette-Masse, Roxane Duchesne-Roy, Sara Harton, Marie-Ève Lafontaine, David Rancourt (danseurs), Frédéric Darveau, Sheila Hannigan, Charles Trudel, Jean-Alexandre Beaudoin, Pascal Racine-Venne (musiciens), sur des chorégraphies de Myriam Allard, Hélène Blackburn, Sébastien Cossette-Masse, Pierre Lecours, David Rancourt, Edgar Zendejas, Roger Sinha et Pierre-Paul Savoie.

Attractions © Rolline Laporte

Attractions, coproduit avec la compagnie Sacré Tympan (musique-théâtre), met en scène deux danseurs et deux musiciens. Opposés et complémentaires, ils explorent les zones et les forces interactives de leur langage respectif en multipliant les chassés-croisés ouvrant de nouvelles perspectives scéniques. C’est un rendez-vous le 24 octobre prochain à la Maison de la culture Claude-Léveillée.

– Chorégraphié et mis en scène par Pierre-Paul Savoie, sur une musique originale de Pierre Labbé. Avec Nicolas Boivin, Roxane Duchesne-Roy (danse), Élisabeth Giroux et Pierre Labbé (musique).

 

 

Corps Amour Anarchie / Léo Ferré

Corps Amour Anarchie / Léo Ferré © M. Morissette

 

 

Enfin, l’intense bonheur à offrir le spectacle Corps Amour Anarchie / Léo Ferré se poursuit puisque qu’une circulation est prévue dans le cadre de la tournée du Conseil des arts de Montréal et dans quelques villes de France et de Belgique. Conçu et mis en scène en 2016 par Pierre-Paul Savoie pour souligner le 100e anniversaire du grand poète, le spectacle coproduit avec Coup de cœur francophone a remporté un franc succès et continue d’éblouir par la singularité de sa proposition. Dix interprètes portent et incarnent les mots de Ferré sur scène avec originalité et puissance. Rencontre au sommet !

– Avec Bïa, Alexandre Désilets, Betty Bonifassi (chanteurs) ; Alexis Dumais (pianiste) ; Alexandre Carlos, Marilyne Cyr, Roxane Duchesne-Roy, Sara Harton et David Rancourt (danseurs), (Lila-Mae Talbot et Sébastien Cossette-Masse, substituts), sur des chorégraphies de Hélène Blackburn, Alexandre Carlos, Emmanuel Jouthe, Anne Plamondon, David Rancourt et Pierre-Paul Savoie.

JEUNE PUBLIC

Le trésor

Le trésor. Illustration Manon Gauthier

Le Trésor, nouvelle production jeune public, sera présentée en grande première à la 5e Salle de la Place des Arts du 4 au 7 mars 2020, pendant la semaine de relâche, et en mai au Festival Petits Bonheurs.

Le Trésor puise dans le vaste répertoire d’œuvres québécoises de la chanson pour vitaminer un spectacle où l’imagination est reine. Ainsi les chansons de Vigneault, de Léveillée de Félix Leclerc et de La Bolduc, en plus de celles composées pour le spectacle par Alexandre Désilets, Alexis Dumais et Lise Vaillancourt, deviennent trame et support à une recherche chorégraphique et visuelle endiablée. De la danse. Des chansons. Des illustrations. Une marionnette. Un univers aux multiples trouvailles à découvrir !

La création du spectacle a été rendu possible grâce à la Place des Arts de Montréal et de sa fondation. Un programme d’animation culturelle inédit accompagne cette série de représentations.

– Chorégraphié et mis en scène par Pierre-Paul Savoie, avec les danseurs Chantal Baudouin et Nicolas Boivin (Audray Julien et Corinne Crane, substituts), et la collaboration de Richard Morin (idéateur à la scénographie) et Manon Gauthier (illustrations).

Une exposition rétrospective

Une exposition rétrospective

UNE EXPOSITION RÉTROSPECTIVE EN DEUX VOLETS

Par ailleurs, une exposition est également au menu, présenté en deux parties : l’une retraçant les 30 ans de la compagnie ; l’autre mettant l’accent sur ses productions jeune public et l’action culturelle. Les expositions seront présentées dans différents lieux accueillant nos spectacles, permettant de porter un regard rétrospectif et de retracer l’évolution d’une compagnie qui fait de la rencontre son credo.

 

 

MÉDIATION CULTURELLE

Finalement, un important programme d’action culturelle complète notre saison anniversaire. Il prend forme autour du spectacle Le Trésor, et de Rupture inaugurale, un ambitieux projet de création avec les enfants dont nous vous reparlerons. Des activités inspirées d’œuvres fortes qui misent sur le décloisonnement des genres et des disciplines pour inspirer les jeunes de différentes régions du Québec.

 

 

_ _

PPS Danse en quelques mots

Depuis sa fondation en 1989 par le chorégraphe, interprète et metteur en scène Pierre-Paul Savoie, la compagnie PPS Danse s’est donné pour mission de se consacrer principalement à la création et à la production d’œuvres chorégraphiques s’inscrivant dans le champ de l’interdisciplinarité. Avec les années, la compagnie a ajouté l’action culturelle à ses activités. Aujourd’hui, c’est en investissant trois créneaux majeurs, le jeune public, le grand public et l’action culturelle, que PPS Danse assure sa position et sa vitalité dans la communauté de la danse au Québec.

La compagnie a offert plus de 850 représentations, soit une trentaine d’œuvres dans une quinzaine de pays en Amérique, en Europe et en Asie. Quel que soit le cycle de création auquel elles appartiennent, les productions de PPS Danse sont toutes marquées par des collaborations artistiques marquantes et par l’humanité de leur contenu.

À ce jour, les activités de médiation culturelle de la compagnie ont impliqué des milliers de participants, en majorité des jeunes, dans les projets stimulants conçus en amont ou en aval de ses créations.

 

Communiqué Saison 2019-2020

Pour une meilleure reconnaissance de la danse jeune public

Participants au premier Congrès international de la danse jeune public

Le directeur artistique de PPS Danse, Pierre-Paul Savoie, participait au Congrès international de la danse jeune public qui s’est tenu à Grenade du 3 au 5 juillet 2019. Trois jours de spectacles, d’ateliers et de rencontres qui avaient pour but d’établir des lignes d’action communes contribuant à une plus grande visibilité de la danse destinée aux enfants et aux jeunes..

L’ASSITEJ Espagne et le Réseau International de Danse pour le Jeune Public, le dernier né des réseaux spécialisés de l’ASSITEJ ont élaboré ce premier Congrès International de Danse pour le Jeune Public. Celui-ci se tenait dans le cadre du Festival de Musique et de Danse de Grenade.

Le projet entend devenir un rendez-vous périodique de référence pour tous les professionnels et les personnes intéressées par la danse, qui permette une continuité dans les travaux et les réflexions des collectifs et entités impliqués dans les arts scéniques pour l’enfance et la jeunesse.

¡Olé!

En savoir plus 

Fin de saison sur brise d’été

Une 29e saison qui s’achève pour PPS Danse, laissant une fois de plus le souvenir d’heureux moments où, par le truchement de la danse, se produit l’étincelle ou la joie d’aller à la rencontre, de partager, de transmettre.

Corps Amour Anarchie en Europe et au Québec

Photo : Jean-François LeBlanc

Cette saison nous a donné l’occasion de faire voyager la production Corps Amour Anarchie, spectacle consacré au répertoire de Léo Ferré, jusqu’en France, où elle a reçu un accueil plus que chaleureux. Nous en sommes ravis. Le spectacle a aussi été présenté dans plusieurs villes du Québec en automne, de Québec à Gaspé, pour finir sa course dans la région du Saguenay à la fin mai. La réception du spectacle est très positive et s’exprime dans les témoignages touchants que nous recueillons à la fin de chaque représentation. Léo Ferré émeut, et dans cette rencontre avec la danse, il captive.

Formidable aventure partagée avec la dizaine d’interprètes présents sur scène, avec notre coproducteur, Coup de cœur francophone, et avec le public amoureux de Ferré qui dit oui à cette rencontre entre les mots, les voix et les corps. Des remerciements à tous les interprètes, à l’équipe technique et aux diffuseurs !

Photo : Rolline Laporte

Une 100e représentation pour L’École buissonnière

Nous sommes fiers de l’importante tournée de L’École buissonnière qui a mené l’équipe dans une dizaine de villes du Québec à la rencontre d’un public conquis par cet univers unique inspiré par l’œuvre de Jacques Prévert.

Nous ne pouvons passer sous silence la 100e représentation du spectacle qui a eu lieu à Québec, au Théâtre les Gros Becs, le 28 octobre dernier. Après cette représentation, les enfants ont été invités à monter sur scène pour voir de près les éléments du spectacle et parler avec les interprètes. 100 fois déjà ?

Le spectacle a par ailleurs été présenté en vitrine pendant l’événement IPAY tenu à Philadelphie en janvier dernier, laissant présager de nouveaux marchés pour la suite de l’aventure Prévert.

Merci aux interprètes, à l’équipe technique, au personnel des lieux de diffusion que nous visitons, aux commissions scolaires qui facilitent cette incursion culturelle, et au jeune public.

Émergence de deux nouvelles créations

Répétition. Photo : Céline Lapointe

PPS Danse est engagé sur le front de deux nouvelles créations : Attractions, en coproduction avec Sacré Tympan, s’élabore, s’articule et prend forme. Nous avons hâte de présenter au public ce que cette rencontre entre danseurs et musiciens explore comme dynamique relationnelle.

 

 

 

 

 

Illustration : Manon Gauthier

Le Trésor, création à l’intention du jeune public, est en bonne voie de trouver sa forme et sa captivante magie ! L’équipe réunit autour de cette production s’active à enchanter ce monde de l’enfance qui sommeille en nous… Le spectacle est prévu en mars prochain.

Nos remerciements pour l’accueil en résidence et/ou pour les espaces de recherche à Louise Lapierre Danse, aux maisons de la culture Claude-Léveillée et Mercier, ainsi qu’à la Place des Arts.

Nous sommes à concocter une programmation soulignant le 30e anniversaire de PPS Danse. Restez à l’affût !

Nous vous souhaitons un formidable été !

Tournées et créations : une 29e saison palpitante pour PPS Danse !

Le rideau de la 29e saison de PPS Danse s’ouvre sur un moment de bonheur, soit une série de représentations du spectacle Léo Ferré / Corps Amour Anarchie dans trois villes de France. Cette série sera suivie d’une tournée de plusieurs villes du Québec à l’automne et au printemps.Parallèlement L’École buissonnière poursuit sa route pour offrir aux enfants l’univers singulier et poétique de Jacques Prévert. Prolifiques, nous mettons la main à deux créations cette année, l’une destinée au jeune public et l’autre au plus grand. Suivez nos pas !

Tournée en France et au Québec : Léo Ferré / Corps Amour Anarchie

Photo : Jean-François LeBlanc

Adapté pour une version piano et voix, Léo Ferré / Corps Amour Anarchie continue sa brillante trajectoire en convoquant poésie, musique et danse contemporaine. Si cette adaptation se veut plus intimiste, elle demeure tout aussi puissante. Ainsi, Léo Ferré /Corps Amour Anarchie  tournera avec une distribution composée d’une dizaine d’interprètes, soit cinq ou six danseurs, trois chanteurs et un pianiste.

Coproduit avec Coup de cœur francophone, le spectacle, conçu et dirigé par Pierre-Paul Savoie, sera présenté d’abord dans trois salles de France en octobre prochain, puis au Québec, porté par les voix de Bïa, de Betty Bonifassi, d’Alexandre Désilets, et par six danseurs qui donneront corps aux chorégraphies d’Hélène Blackburn, d’Alexandre Carlos, d’Emmanuel Jouthe, d’Anne Plamondon, de David Rancourt et Pierre-Paul Savoie.

 Accompagnés au piano par Alexis Dumais, les interprètes incarnent l’œuvre de Ferré avec originalité et puissance, dans un rituel où le poids des mots et des corps retentit bien au-delà de la représentation.

Danseurs : Alexandre Carlos, Jossua Collin-Dufour, Marilyne Cyr, Roxane Duchesne-Roy, Sarah Harton et David Rancourt ouFrançois Richard.

CALENDRIER

Photo : Rolline Laporte

Une 100e représentation pour L’École buissonnière

Une nouvelle tournée mènera l’équipe de L’École buissonnière de Québec à Gatineau, en passant par Saint-Hyacinthe, Valleyfield, Granby, Sainte-Thérèse, Sherbrooke et Brossard. Une vingtaine de représentations sont confirmées pour ces villes.  Nous célébrerons la 100e représentation du spectacle à Québec, au Théâtre Jeunesse Les Gros Becs, partenaire de La Rotonde.

Rappelons que L’École buissonnière évoque l’univers de Jacques Prévert et se veut une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

CALENDRIER

Deux créations en chantier

 

Répétition. Photo : Céline Lapointe

Attractions – création grand public

Pierre Labbé, de Sacré Tympan, et Pierre-Paul Savoie, de PPS Danse, sont engagés depuis plusieurs mois dans un projet de création explorant les potentialités d’une rencontre entre la danse et la musique, examinant les zones d’intersection et les forces d’attraction qui s’exercent entre les deux langages artistiques.

Coproduite par les deux compagnies, Attractions incarnera cette rencontre, en direct sur scène, entre deux danseurs et deux musiciens. Plusieurs résidences de création ont déjà eu lieu et sont à l’horaire cette saison. La création est prévue à l’automne  2019.

Illustration : Manon Gauthier

Le trésor – création jeune public

Après s’être consacré à l’adaptation d’œuvres du répertoire français pour la conception de ses dernières créations jeunesse, Pierre-Paul Savoie puise cette fois dans des œuvres québécoises pour orienter sa recherche chorégraphique. Chansons pour enfants et illustration jeunesse deviennent son terrain de jeux. Cette riche matière, assemblée avec astuce et sensibilité, produira, nous l’espérons, un florilège de petits bijoux chorégraphiques, textuels, musicaux et iconographiques.

 

Anne-Valérie Côté

Du nouveau dans l’équipe de PPS Danse

La coordination générale de la compagnie est dorénavant confiée à Anne-Valérie Côté, qui a joint les rangs de PPS danse au courant de l’été en remplacement d’Anne Massacré, que nous remercions chaleureusement. Nul doute que la connaissance et l’expérience du milieu de la scène d’Anne-Valérie seront des atouts précieux pour nous.

 

 

Soutenez nos activités !

Nous vous invitons à soutenir nos activités, tout comme notre engagement artistique,
en faisant un don à la compagnie PPS Danse.
Un nouvel onglet de notre site web permet de le faire en toute facilité.

N’hésitez pas, nous vous en serons éternellement reconnaissants !

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUÉ / Saison 2018_2019

 

Suivez-nous!

 

 

Saison 2017-2018 / PPS Danse sillonne le Québec : une saison nomade!

PPS Danse connait une saison 2017-2018 exceptionnelle! Pas moins de quatre spectacles différents seront présentés en tournée au Québec : d’abord le puissant Corps Amour Anarchie/ Léo Ferré sillonnera la province; le poétique L’École buissonnière également, en plus d’être invité à Hong Kong; le désormais classique Bagne poursuit son éblouissant parcours à Laval, tandis que l’inventif Les Chaises fait la joie des petits et grands dans l’est de Montréal. À vos agendas!

Corps Amour Anarchie / Léo Ferré

PPS Danse - Corps Amour Anarchie | Léo Ferré - Alexandre Désilets, Anne Plamondon, Jossua Collin-Dufour © Jean-François Leblanc

© Jean-François Leblanc

Créé en  2016 pour marquer le 100e anniversaire de naissance de Léo Ferré, Corps Amour Anarchie / Léo Ferré célèbre l’œuvre de cet immense artiste. Conçu et dirigé par Pierre-Paul Savoie, sous la direction musicale de Philippe B et de Philippe Brault, ce spectacle interdisciplinaire revisite l’oeuvre de Ferré dans une rencontre inédite entre la poésie, la musique et la danse contemporaine. Réunissant sur scène pas moins de quinze artistes, soit quatre chanteurs, cinq musiciens et six danseurs, l’ensemble est porté par les voix de Bia, Alexandre Désilets, Michel Faubert et Catherine Major et les chorégraphies d’Anne Plamondon, David Rancourt, Emmanuel Jouthe, Hélène Blackburn et Pierre-Paul Savoie. Les chansons de Léo Ferré résonnent plus que jamais par leur pertinence et leur magnificence.

On peut voir Corps Amour Anarchie / Léo Ferré à la Cinquième salle de la Place des arts les 8 et 9 novembre prochains dans le cadre de Coup de cœur francophone. Une vitrine pour les diffuseurs est aussi prévue le 28 novembre dans le cadre de Parcours Danse, ainsi qu’une tournée dans 14 villes du Québec en mars et avril.

Cette création a bénéficié d’une résidence à la Place des Arts.

Calendrier

L’École buissonnière à Hong Kong

PPS Danse - L'École buissonnière - Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins, Amélie Rajotte - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Pour la toute première fois, PPS Danse foule la terre chinoise ! L’occasion est belle de développer de nouveaux liens, de faire découvrir au public chinois, toujours curieux et avide de nouveautés, les œuvres du répertoire jeunesse de la compagnie. La version anglophone de la pièce, Playing Hooky, sera présentée au Arts Festival de Hong Kong les 3 et 4 mars 2018. De plus une adaptation du spectacle sera réalisée avec une trentaine de jeunes âgées de 12 à 18 ans d’un quartier défavorisé de Hong Kong. Le résultat de ce travail sera également présenté dans le cadre du festival au Hong Kong Cultural Centre le 5 mars et dans le quartier des jeunes interprètes, le 6 mars.

 

Rappelons que L’École buissonnière évoque l’univers de Jacques Prévert et se veut une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

L’École buissonnière sur les routes du Québec

PPS Danse - L'École buissonnière - Amélie Rajotte, Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Près de cinquante représentations de L’École buissonnière sont prévues partout au Québec. PPS Danse est particulièrement heureux de s’adresser spécifiquement aux familles et aux écoles puisque d’importantes séries de spectacles se tiendront pour eux à Beloeil, Saint-Jean-sur-Richelieu, Longueuil et Laval. La compagnie est impatiente de proposer la poésie de Prévert à ces spectateurs enthousiastes et exigeants. De plus, des activités de médiation se tiendront dans les écoles rattachées aux maisons de la culture grâce au programme Une école montréalaise pour tous du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Certaines activités ont reçu le soutien du Programme d’action culturelle de la Ville de Montréal.

Encore une fois, Pierre-Paul Savoie fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les chaises. Le compositeur  donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles, avec l’apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une coproduction de PPS Danse et DansEncorps de Moncton.

Calendrier

Bagne à la Maison des arts de Laval

PPS Danse - BAGNE - re-création - © 2015 Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Bagne, œuvre phare du répertoire de la compagnie créée en 1993 et reprise avec les interprètes Lael Stellick et Oliver Koomsatira, prendra l’affiche à la Maison des arts de Laval le mercredi 29 novembre 2017 dans le cadre du programme de Parcours Danse.

Plus de vingt ans après sa création, Bagne demeure d’une brûlante actualité. Dans cette œuvre au croisement de la danse et du théâtre, la force brutale des interprètes vient se mêler à une tendresse universelle. Emprisonnés, les corps s’éreintent autant qu’ils s’entrelacent dans un mouvement brut et sensible, créant ainsi un hymne à la liberté et à l’amour puissant et magistral.

Les chaises

PPS Danse - Les Chaises - © Rolline Laporte

© Rolline Laporte

Les enfants de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles auront la chance de voir Les chaises, tragi-comédie chorégraphiée par Pierre-Paul Savoie d’après la célèbre pièce de Ionesco. Une série de 8 représentations de cette pièce seront offertes à la maison de la culture Pointe-aux-Trembles, du 9 au 12 avril 2018, avec les expérimentés interprètes Heather Mah et Sylvain Lafortune en plus de l’apport de Marie-Ève Carrière.

Un programme d’activités de médiation culturelle qui explose!

La médiation culturelle est un volet important des activités que propose la compagnie PPS Danse au jeune public. Ces rencontres artistiques enrichissent tant ceux qui donnent que ceux qui reçoivent. En multipliant les ateliers auprès des groupes, la compagnie déploie ses ressources créatives et suscite des échanges qui nourrissent ensuite la conception d‘œuvres où les disciplines artistiques se rencontrent et où la liberté d’expression est maîtresse.

Pour la saison 2017-2018, près de trois cents ateliers de médiation culturelle seront partagés avec des groupes de différentes provenances et quartiers. Ils sont élaborés principalement autour des œuvres jeune-public de la compagnie, soit Les chaisesL’École buissonnière, et d’un nouveau projet, Rupture inaugurale. Par le biais de chacune de ces rencontres, le directeur artistique, le chorégraphe, mais d’abord l’artiste Pierre-Paul Savoie souhaite contribuer à la découverte et à l’appréciation de cette forme d’art qu’est la danse, à susciter l’étonnement et le questionnement des participants.

Suivez-nous!

PPS_communique_Saison_2017_2018

 

L’École buissonnière en première mondiale à la Tohu le 30 octobre

Le chorégraphe Pierre-Paul Savoie renoue avec les enfants de 4 à 10 ans ainsi qu’avec le grand poète Jacques Prévert, dont les textes émaillent ce spectacle interdisplinaire et ludique. C’est le début d’un long voyage pour l’équipe, qui poursuivra sa route après les fêtes avec un premier arrêt à Rimouski, Baie-Comeau et Sept-Îles.

Après Contes pour enfants pas sages, Pierre-Paul Savoie retrouve l’univers insolite et envoûtant de l’auteur français Jacques Prévert avec L’École buissonnière. Au programme, un quatuor de danseurs expose fous rires et joyeuses équipées ludiques, mais également marginalité enfantine et beauté de l’imaginaire. La cour d’école devient le lieu des inventions les plus fertiles, des émotions les plus débridées. Les chorégraphies, inspirées autant des jeux de cordes et de ballons que de l’apprentissage scolaire et de la vie, composent une trame sensible et dynamique, dans laquelle brillent les textes de l’auteur des immortels recueils Paroles et Histoires. Chantés ou scandés, ces contes et comptines exaltent avec éloquence la fantaisie débridée des enfants.

Encore une fois, Pierre-Paul Savoie fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les Chaises. Le compositeur donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles et leur injecte une bonne dose de modernisme et d’originalité avec l’apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

L’École buissonnière, un collage chorégraphié et mis en scène par Pierre-Paul Savoie à partir des textes de Jacques Prévert, interprété par Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins et Amélie Rajotte. Les musiques originales sont signées par le compositeur Benoît Côté, chantées par Alexandre Désilets et Amylie. Lise Vaillancourt a accompagné le projet en tant que dramaturge, Annie Gagnon et Ève Lalonde ont agi en tant que répétitrices. L’équipe de conception est également composée de Linda Brunelle aux costumes, de Jocelyn Proulx et Valérie Bourque aux éclairages.

Pierre-Paul Savoie – PPS Danse

Chorégraphe et metteur en scène, Pierre-Paul Savoie est fondateur de la compagnie PPS Danse, qui œuvre depuis plus de 25 ans à faire connaître la danse contemporaine au plus grand nombre. Il se consacre principalement à la création et à la production d’œuvres chorégraphiques s’inscrivant dans le champ de la danse-théâtre. Présent à la scène, au cinéma et à la télévision, il collabore avec de grandes institutions théâtrales, musicales et circassiennes. Parmi ses récents succès mentionnons: Danse Lhasa Danse ( hommage à Lhasa de Sela ), Les Chaises d’après les textes d’Eugène Ionesco et Contes pour enfants pas sages d’après les textes de Jacques Prévert. Il est lauréat de nombreux prix, notamment le prix Jacqueline-Lemieux du Conseil des arts du Canada (1996), le Prix hommage RIDEAU (2008), le Prix RIDEAU tournée (2014) et le Prix de l’action culturelle de la ville de Montréal (2015).