Les ateliers d’initiation chorégraphique orchestrés autour du spectacle Le Trésor font place aux jeux, aux rires et au mouvement.

Inspirés par l’univers ludique de Jacques Prévert, les ateliers offrent de créer des ponts entre la littératie et la danse contemporaine, avec l’objectif de sensibiliser les participants au processus de création chorégraphique.

En parallèle de son spectacle Les Chaises, PPS Danse proposait une série d’ateliers d’initiation chorégraphique basée sur l’œuvre littéraire d’Eugène Ionesco, et sur l’adaptation en pièce chorégraphique qu’en a fait la compagnie.

Les ateliers avaient pour but de sensibiliser les participants à la danse contemporaine, au jeu théâtral et au processus de création chorégraphique. Au travers de chacune des explorations proposées, les participants étaient invités à se questionner sur la création chorégraphique et le rôle de l’interprète en danse.

Différentes activités composaient l’activité, dont la lecture d’un extrait de la pièce d’Ionesco, l’exploration de la voix et de la gestuelle, ainsi que la scénarisation d’une séquence chorégraphique. Les participants devenaient parties prenantes de la création en incarnant tour à tour le rôle de l’interprète en danse et celui du chorégraphe. Assisté d’interprètes et de chorégraphes professionnels, chacun étaient amené à développer une sensibilité à la gestuelle de la danse et au jeu théâtral.

Les ateliers d’initiation chorégraphique Les Chaises ont été offerts sous la forme de rencontre ponctuelle (un atelier intensif) ou de six rencontres adaptées d’une heure, chacune réparties sur plusieurs mois.

 

Quelques photos de l’atelier « Les Chaises » pour enfants :

 

 

Quelques photos de l’atelier « Les Chaises » pour personnes âgées à Villeray :

 

Voir aussi l’atelier sur Vimeo : https://vimeo.com/74880162

En lien avec son spectacle Contes pour enfants pas sages, PPS Danse proposait une série d’ateliers d’initiation chorégraphique destinés aux élèves du primaire. Basés sur les contes de Jacques Prévert, ces ateliers d’initiation chorégraphique visaient à sensibiliser les participants à la danse contemporaine et au processus de création chorégraphique.

Présenté sous forme de jeu, l’atelier utilisait la gestuelle des animaux de l’œuvre de Prévert, Contes pour enfants pas sages,  comme matière chorégraphique. Il s’articulait autour de différentes activités dont la lecture d’un conte, l’exploration de la gestuelle, la scénarisation d’une séquence chorégraphique et se terminait par de mini-représentations.

Afin de créer des ponts entre l’artiste et le public, ils favorisaient l’accès à la danse contemporaine par le biais de la littérature, du théâtre, de la musique et du chant. Proposé en milieu scolaire ou communautaire, l’atelier était offert en formule d’une ou plusieurs rencontres par des interprètes et chorégraphes professionnels.

Quelques photos des ateliers de Contes pour enfants pas sages tenus au Mexique en 2014.