PPS Danse présente L’École buissonnière en grande première à la Tohu, le 30 octobre prochain à 11 h.

Le chorégraphe Pierre-Paul Savoie renoue avec les enfants de 4 à 10 ans ainsi qu’avec le grand poète Jacques Prévert, dont les textes émaillent ce spectacle interdisplinaire et ludique. C’est le début d’un long voyage pour l’équipe, qui poursuivra sa route après les fêtes avec un premier arrêt à Rimouski, Baie-Comeau et Sept-Îles.

Après Contes pour enfants pas sages, Pierre-Paul Savoie retrouve l’univers insolite et envoûtant de l’auteur français Jacques Prévert avec L’École buissonnière. Au programme, un quatuor de danseurs expose fous rires et joyeuses équipées ludiques, mais également marginalité enfantine et beauté de l’imaginaire. La cour d’école devient le lieu des inventions les plus fertiles, des émotions les plus débridées. Les chorégraphies, inspirées autant des jeux de cordes et de ballons que de l’apprentissage scolaire et de la vie, composent une trame sensible et dynamique, dans laquelle brillent les textes de l’auteur des immortels recueils Paroles et Histoires. Chantés ou scandés, ces contes et comptines exaltent avec éloquence la fantaisie débridée des enfants.

Encore une fois, Pierre-Paul Savoie fait appel à Benoît Côté, qui a signé les musiques de Contes pour enfants pas sages et Les chaises. Le compositeur donne un nouveau souffle aux formes musicales éprouvées comme les comptines et ritournelles et leur injecte une bonne dose de modernisme et d’originalité avec l’apport des voix d’Alexandre Désilets et d’Amylie.

Une célébration en jeux, en danse, en chansons, en musique et en poésie de l’enfance, de la créativité, de la ténacité et de la camaraderie.

L’École buissonnière, un collage chorégraphié et mis en scène par Pierre-Paul Savoie à partir des textes de Jacques Prévert, interprété par Mathilde Addy-Laird, Chantal Baudouin, Dany Desjardins et Amélie Rajotte. Les musiques originales sont signées par le compositeur Benoît Côté, chantées par Alexandre Désilets et Amylie. Lise Vaillancourt a accompagné le projet en tant que dramaturge, Annie Gagnon et Ève Lalonde ont agi en tant que répétitrices. L’équipe de conception est également composée de Linda Brunelle aux costumes, de Jocelyn Proulx et Valérie Bourque aux éclairages.

Pierre-Paul Savoie – PPS Danse

Chorégraphe et metteur en scène, Pierre-Paul Savoie est fondateur de la compagnie PPS Danse, qui œuvre depuis plus de 25 ans à faire connaître la danse contemporaine au plus grand nombre. Il se consacre principalement à la création et à la production d’œuvres chorégraphiques s’inscrivant dans le champ de la danse-théâtre. Présent à la scène, au cinéma et à la télévision, il collabore avec de grandes institutions théâtrales, musicales et circassiennes. Parmi ses récents succès mentionnons: Danse Lhasa Danse ( hommage à Lhasa de Sela ), Les chaises d’après les textes d’Eugène Ionesco et Contes pour enfants pas sages d’après les textes de Jacques Prévert. Il est lauréat de nombreux prix, notamment le prix Jacqueline-Lemieux du Conseil des arts du Canada (1996), le Prix hommage RIDEAU (2008), le Prix RIDEAU tournée (2014) et le Prix de l’action culturelle de la ville de Montréal (2015).