Les Chaises

Une production de PPS Danse en collaboration avec la Place des Arts

PPS Danse - Les Chaises - © Rolline Laporte
PPS Danse - Les Chaises - © Rolline Laporte
PPS Danse - Les Chaises - © Rolline Laporte

Un spectacle de danse-théâtre pour tous, de 8 à 88 ans

Dans cette tragi-comédie chorégraphiée, un couple de vieillards, 94 et 95 ans, pour égayer l’ennui, la solitude et l’isolement de leur existence, s’inventent une ribambelle d’invités invisibles qui se bousculent à leur porte. Parmi eux le colonel, une Belle au Bois Dormant, un groupe d’enfants, des animaux journalistes et même le Roi en personne.

Dans ce tohu-bohu absurde animé par le mouvement incessant des chaises qu’on dispose dans l’espace pour les invités fantômes, s’amène enfin celui que tous sont venus entendre : l’orateur.

Contre toute attente, il se révèle être un enfant muet et danseur. C’est lui qui, par le langage de la danse, livrera au monde, le message universel qui traduit à la fois la pensée du vieillard et celle que les enfants souhaitent pour la suite du monde. Cette adaptation originale de l’œuvre d’Eugène Ionesco intègre harmonieusement la danse, le théâtre et la musique.

« Un petit bijou …»

Mélanye Boissonnault, Radio-Canada (Montréal)

« Avec son adaptation des Chaises, le chorégraphe Pierre-Paul Savoie s’approprie avec bonheur, tendresse et sensibilité un joyau du théâtre mondial pour le jeune public. »

Olivier Dumas Monthéâtre.qc.ca

« Toujours aussi pertinente la pièce… fait résonner plusieurs couches de sens … Leurs dialogues et monologues font valser le sublime et l’ordinaire. Leurs petites routines et querelle, et surtout leurs gestes de vieux un peu fourbus par la vie faisaient bien rigoler le jeune public… Car la danse se mêle aux dialogues surtout sous forme d’acrobaties livrées avec la drôle de maladresse que leur âge impose.

Décors, costumes et maquillages, tous en noir et blanc, font un clin d’œil à une esthétique expressionniste, jouant à la fois sur le clownesque et le grave. Des changements de registres qui plaisaient visiblement aux jeunes spectateurs. »

Frédérique Doyon, le Devoir

Crédits

1 Commentaire

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] des 25 ans de sa compagnie PPS Danse. J’ai déjà pu voir une représentation des Chaises en compagnie d’ un jeune public, suivi d’une animation; cette représentation de […]

Répondre

Vous voulez participer à la discussion ?
Ne hésitez pas à apporter votre contribution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

1 134Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress